Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence
Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence


Est-il possible de pardonner ?

Lorsque l’on parle de pardon, on a à l’esprit la parabole du fils prodigue (Lc 15, 11-32), où le fils cadet part dilapider sa fortune pendant que l’aîné reste à travailler au côté de son père. Si le père à l’image de Dieu Père de tendresse et de miséricorde, accueille son fils repentant les bras ouverts après l’avoir attendu chaque jour dans l’amour et la fidélité, il n’en est pas de même pour le fils aîné qui, rempli de colère, n’accepte pas que l’on tue le veau gras et que l’on fasse la fête pour ce fils perdu et retrouvé.


Qu’en est-il de nous dans nos petits conflits quotidiens ? Il semblerait que, suivant les cas, nous soyons tantôt accueillants les bras ouverts à l’image du père et, tantôt en colère pleins de rancœur et d’amertume à l’image de l’aîné. Si Jésus nous demande d’aimer nos ennemis (Mt 5,44) et, sur la croix, implore son Père « Père, pardonne-leur ils ne savent pas ce qu’ils font » (Lc 23, 34), il n’en est pas de même pour nous. Comment pardonner, comment donner au-delà de l’offense, aimer au-delà de l’offense, lorsque nous avons été heurtés, blessés, trahis par un(e) ami(e), un amour ? Comment suivre le Christ sur le chemin du pardon alors que notre cœur est habité par la colère, la rancœur, la déception ?
Cela paraît bien difficile, voire impossible avec nos seules forces humaines, et, dans ces moments-là, nous avons plutôt tendance à fermer la porte à l’Esprit d’Amour du Christ, qu’à lui laisser toute latitude pour changer nos cœurs de pierre en cœur de chair, pour apaiser notre colère et reconnaître le Christ dans chacun de nos frères. Le chemin du pardon est un chemin long et difficile, semé d’embûches.
Pour nous aider, nous pouvons recevoir le sacrement de réconciliation, signe de l’Amour infini que Dieu a pour chacun de nous, renouer notre relation à Dieu, recevoir le pardon de Dieu et retrouver la paix et la joie profondes données par le Christ et ouvrir notre cœur à l’amour pour renouer avec nos frères.

Marie-Ange Bridot






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP