Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence
Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence


Un temps pour le Pardon

Le pardon, la réconciliation sont au coeur de nos vies. Le pardon est une des expériences humaines les plus fortes. Il est nécessaire pour une vie quotidienne heureuse et harmonieuse : pardon à l’intérieur du couple, pardon dans la famille, pardon entre proches, entre voisins ou réconciliation avec ceux qui nous ont vivement blessés. Ce pardon, cher aux personnes, est aussi indispensable pour les groupes humains, sociétés ou nations. Il constitue une expérience fondatrice de notre humanité.


 

Selon l’expression si juste du frère Aloïs de Taizé, « il ne s’agit pas d’oublier un
passé douloureux, mais d’interrompre la chaîne qui fait perdurer les ressentiments et par là de guérir peu à peu la mémoire par le pardon. Sans pardon il n’y a pas d’avenir pour les sociétés »
et pour chacun et chacune
des humains.

Le pardon si important pour chaque homme, pour chaque femme est au coeur de l’activité de Jésus. En parcourant les évangiles, nous ne pouvons manquer de remarquer les récits de rencontres qui s’achèvent par ces mots de Jésus :
« tes péchés sont pardonnés ». Souvent ils sont suivis par une invitation à retrouver la paix ou la dignité. Par cette parole Jésus confirme l’intuition du monde juif qui chante le bonheur de la personne pardonnée : « Heureux l’homme dont l’offense est enlevée et le péché couvert ! Heureux celui à qui le Seigneur ne compte pas le péché, et dont l’aveu est sincère ! » (Ps 32, 1-2). Se savoir pardonné par le Seigneur est source de réconfort, de joie ; c’est aussi une force pour nous réconcilier avec le frère, la soeur lorsque nos liens se sont détériorés, voire rompus. Goûter l’expérience du pardon de Dieu est essentiel à notre vie de foi.

Pour solliciter en vérité le pardon du Seigneur, il faut prendre conscience de nos ruptures, de notre péché. Nous ne conduisons pas toujours notre vie selon une inspiration provenant de la Parole de Dieu. En effet, nous sommes pleins de
bonne volonté ; nous désirons vivre selon l’Evangile. Mais nous faisons facilement l’expérience que saint Paul décrit dans la lettre aux Romains : « je ne comprends rien à ce que je fais : ce que je veux, je ne le fais pas, mais ce que je hais je le fais » (Rm 7,15). Nous avons besoin de temps pour prendre conscience de la faiblesse qui nous conduit à pécher, à ne pas choisir ce qu’il y a de meilleur pour nous, le bonheur que Dieu, notre Père, nous promet. Lors de la célébration du sacrement de réconciliation, par le ministère du prêtre, nous entendons le Seigneur lui-même nous assurer : « tes péchés sont pardonnés ». Ainsi nous faisons l’expérience de la fidélité indéfectible du Seigneur à notre égard.

Pour qu’après avoir pris conscience de notre péché, nous puissions réaliser une telle expérience, pendant le Carême la paroisse organise « un temps du pardon ». Ces dernières années nous célébrions une journée du pardon. Cette
année, la journée est insérée dans un temps qui nous offre une plus ample écoute de l’amour de Dieu. Le tableau ci dessous nous indique le déroulement de ce « temps du pardon ».

Père Jean-Pierre Lémonon

Le temps du pardon pour les adultes
- Dimanche 9 mars : au cours des Eucharisties, prédication sur l’homme pécheur.
- Dimanche 16 mars : au cours des Eucharisties, prédication sur l’homme pardonné.
- Samedi 22 mars : à Nazareth, salle Jean-Paul II, à 15h, célébration pénitentielle, suivie de confessions individuelles
pour ceux qui le désirent. Plusieurs prêtres sont à notre service. A 18h, pour tous, début de l’Eucharistie avec méditation
sur l’amour de Dieu et célébration du pardon comme second baptême.
- Samedi 5 avril : à Chabeuil, de 10 à 12h, confessions individuelles
- Samedi 19 avril : à Montmeyran, de 10 à 12h, confessions individuelles
Pour la journée du 22 mars, les enfants et les jeunes de l’aumônerie sont avertis du déroulement de la journée par leurs animateurs.






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP