Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence
Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence


Proximité et communion

Notre paroisse saint Martin de la plaine de Valence est composée de quatre communautés : les Berges du Guimand (Fauconnières, Montélier), les Portes du Vercors (Chabeuil, Châteaudouble, Combovin, Peyrus), la Traversée (Malissard, Montvendre, Barcelonne), les Trois Monts (Beaumont, Montéléger, Montmeyran). Pour assurer l’animation de chacune de ces communautés se trouve une équipe composée de trois personnes. Celles-ci constituent le relais de la communauté.


 

Chacune de ces trois personnes a une tâche spécifique : l’une a le souci des « célébrations », une autre de la « transmission de la foi » tandis que la troisième est chargée du service, c’est à dire de l’attention aux membres souffrants ou affaiblis des différents villages composant la communauté. Au verso de cette page sont indiquées les charges des relais (cf. BIPER 562 - rubrique bulletin d’information) .
Trois relais ont été installés en novembre 2009, celui de la Traversée en 2010 ; la durée du mandat des relais est de trois ans, renouvelable une fois. Le mandat de trois relais vient donc d’être renouvelé pour une période de trois ans ; celui de la Traversée le sera fin 2013. Vous trouverez en page 6 les noms des personnes composant le relais de chaque communauté (cf. com BIPER 562 - rubrique bulletin d’information) ; vous êtes invités à les joindre pour vous insérer dans la vie de la communauté ou si vous avez besoin d’un service.

La communauté assure à chaque clocher le dynamisme qu’il n’aurait pas s’il restait isolé, d’autant plus que la paroisse est étendue, puisqu’elle couvre les douze agglomérations situées à l’Est de Valence.
Malgré cette superficie, l’Église doit être proche de chacun, là est l’intérêt de la vie en communauté, car elle permet une plus grande convivialité. Les personnes-relais ont en charge l’animation des communautés, mais elles assurent aussi la communion avec les autres communautés qui composent la paroisse. Aucune communauté ne doit s’isoler. D’ailleurs, certains services nécessaires pour nourrir la vie chrétienne ne peuvent être assurés, de manière satisfaisante, que dans le cadre plus vaste de la paroisse.
Une Église qui apparaîtrait lointaine n’assurerait plus vraiment le service que le Christ lui a confié.
En effet, en devenant l’un d’entre nous, le Seigneur Jésus a voulu se faire proche de notre humanité. Mais il vient aussi parmi nous pour « rassembler les enfants de Dieu dispersés ». L’institution des communautés et des relais qui sont à leur service n’a pas d’autre but que d’assurer ces tâches de proximité et de communion confiées à l’Église par le Christ Jésus.

Père Jean-Pierre Lémonon






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP