Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence
Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence


Pentecôte, voici le temps de l’Eglise…

« Quand viendra le Paraclet que je vous enverrai d’auprès du Père, l’Esprit de Vérité qui procède du Père, il me rendra témoignage » (Jn 16,7). Les Apôtres se rappellent-ils cette promesse du Christ ? L’événement se produisit cinquante jours après la Résurrection de Jésus non pas seulement dans la salle où se trouvaient les Apôtres, mais au fond de chacun d’eux : Pentecôte, voici le temps de l’Eglise.


 

Ce petit groupe de gens anxieux et craintifs, effrayés et blottis dans la chambre haute pour se protéger des juifs, fut transformé.
Ils sortent de leur réserve et tracent dans le monde gréco-romain l’itinéraire de la Parole pour qu’elle parvienne, depuis Jérusalem jusqu’aux extrémités de la terre, et que chacun entende, dans sa propre langue et dans sa culture, les merveilles de Dieu, la Parole de Dieu. La Pentecôte, c’est la naissance de l’Eglise. Cette Pentecôte continue dans la vie de l’Eglise aujourd’hui. Chaque fois qu’un homme, une femme,un jeune, est baptisé et confirmé, il meurt avec le Christ et ressuscite avec Lui pour une Vie Nouvelle : par l’onction, il participe à l’Esprit Saint, à la vie même de Dieu. Lors de chaque liturgie, l’Esprit Saint descend du ciel, envoyé par le Père, et Il fait du pain et du vin le Corps et le Sang vivants et glorifiés du Christ. Et de notre côté, nous pouvons recevoir ce Corps et ce Sang glorifiés de notre Seigneur. Pendant la Veillée Pascale, deux adultes ont reçu les sacrements de l’initiation (Baptême, Eucharistie et confirmation). A la Pentecôte six jeunes de l’Aumônerie seront confirmés par Mgr Pierre-YvesMichel en l’église Saint-Jean-Baptiste de Chabeuil. Le Saint Esprit en action. Baptisés, confirmés, l’Esprit Saint vient s’installer dans nos cœurs et Il nous apprend qui est Jésus, ce qu’Il signifie pour nous ainsi que tout ce qu’Il nous a dit.
La Pentecôte continue. C’est toujours le même Esprit, dont les dons sont variés, qui nous permet, malgré notre diversité, malgré notre éloignement, de crier ensemble : « Abba ! Père » ou encore, « Jésus est le Seigneur ! ». Nous sommes bien différents par notre race, notre culture, notre langue, nos conditions de vie, mais c’est toujours le même Esprit qui fait de nous un peuple de frères, une seule famille : famille de Dieu, notre Père à tous : " Notre corps forme un tout, il a pourtant plusieurs membres et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps. Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés dans l’unique Esprit pour former un seul corps. "(1Co 12, 12-31). Les disciples avaient verrouillé les portes du lieu où ils se trouvaient après la mort de Jésus, car ils avaient peur. Nous aussi, nous avons peur de l’absence de Dieu dans notre monde agité par l’insécurité, bouleversé par les attaques terroristes, éclaté par le triomphe des idoles de l’argent, du pouvoir et du plaisir. « N’ayez pas peur », l’Emmanuel est là avec nous.
Puisse Dieu nous donner sa grâce, le don de l’Esprit Saint, car par Lui et en Lui nous pouvons reconnaître le Seigneur Jésus ressuscité parmi nous. Par Lui qui est la lumière de la connaissance, l’Evangile deviendra l’histoire de notre vie avec Jésus, car l’Evangile ne parle de rien d’autre que de notre relation personnelle avec le Christ Ressuscité.
Accueillons l’Esprit Saint. C’est Lui qui comble nos insuffisances et guérit nos blessures, Il nous aide à faire face à la vie. À la place du découragement, le Saint-Esprit nous donne l’espérance. « Sans l’Esprit Saint, Dieu est loin, le Christ reste dans le passé, l’Evangile est une lettre morte, l’Eglise une simple organisation, l’autorité une domination, la mission une propagande, le culte une évocation, l’agir chrétien une morale d’esclaves. Mais en lui le cosmos est soulevé et gémit dans l’enfantement du Royaume, le Christ ressuscité est là, l’Evangile est puissance de vie, l’Eglise signifie la communion trinitaire, l’autorité est un service libérateur, la mission est une Pentecôte, la liturgie est mémorial et anticipation, l’agir humain est déifié. » (Ignace IV d’Antioche, Patriarche grec-orthodoxe).
Puisse chacun de nous recevoir le don de l’Esprit, Esprit d’amour, de force, de lumière. Bonne fête de Pentecôte, à chacun.

Père Mathias Doamba






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP