Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence
Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence


Parle-nous du Carême !

Le Carême, encore 40 jours pour nous interroger sur l’essentiel, 40 jours de combat intérieur, « Les yeux fixés sur Jésus Christ, entrons dans le combat de Dieu ». C’est vraiment un temps précieux pour vivre autrement que d’habitude, un temps à ne pas « gaspiller », un temps pour nous centrer sur l’essentiel. Le mot essentiel contient celui de « sens ».


 

Quel est le sens de ma vie personnelle, conjugale, familiale, professionnelle, paroissiale ? Dans quel sens est-ce que je veux avancer ? N’est-ce pas que ces questions, entre bien d’autres, peuvent apparaître en pleine lumière au cours de ces 40 jours offerts par le Seigneur ?
Le Christ Lui-même, dans l’Evangile nous propose trois chemins : la prière, le jeûne et le partage. Nous avons une table à trois pieds. Que se passerait-t-il si elle venait à en perdre un ? La prière est respiration pour notre âme. Elle est une rencontre personnelle avec Jésus-Christ, fondée sur l’amour réciproque. Je L’écoute et Il m’écoute. Durant ces 40 jours, devenons une sorte d’ange gardien pour une, deux ou trois personnes, par la prière (pensons aux malades, aux couples en difficulté, aux personnes isolées). Le Carême n’a de sens que pour préparer les chrétiens à vivre en hommes nouveaux dans le Christ ressuscité ! Que l’Esprit Saint nous apprenne à nous soutenir les uns les autres par la prière et par l’exemple. Le jeûne m’aide à grandir dans la liberté vis-à-vis des biens matériels. Ainsi, je peux me centrer sur l’essentiel. Le partage est une « sortie » de moi-même, ouverture à l’autre, rencontre avec la personne dans une situation de fragilité et de précarité, dans une écoute bienveillante pour lui apporter l’aide et le soutien dont elle pourrait avoir besoin.
Le jeûne, l’aumône et la prière trouvent leur source d’inspiration dans la contemplation de la personne même de Jésus. Comment Jésus ferait-il à ma place aujourd’hui pour bien vivre ce Carême ? Entrons dans ce temps avec un esprit de loyauté, de générosité et même d’enthousiasme. Tout cela n’est possible que par la méditation de la Parole de Dieu qui est nécessaire pour ne pas faire des efforts en vain qui ne correspondraient pas à ce que Jésus attend de nous. Profitons donc du Carême pour prêter une oreille attentive à la Parole de Dieu. Attention !!! Ne nous lançons pas dans un perfectionnement moral volontariste, chaque effort de notre Carême doit nous unir plus étroitement, les uns aux autres, et plus intimement à Jésus : « Les yeux fixés sur Jésus Christ, entrons dans le combat de Dieu ».Le Carême n’a de sens que pour préparer les chrétiens à vivre en hommes nouveaux dans le Christ ressuscité !
Ne nous contentons pas de regarder à la télévision ou de lire dans les journaux la misère de nos frères et sœurs.
Touchons-la, prenons-la en nous et œuvrons concrètement, avec les moyens qui sont les nôtres, pour la soulager. La misère ne coïncide pas avec la pauvreté : « la misère est la pauvreté sans confiance, sans solidarité, sans espérance » dit le Pape François. Et si dans la paroisse nous mettions en place « l’effort de Carême » qui consiste à ouvrir une caisse de solidarité pour soutenir les projets paroissiaux (ALTER, Paroisse Notre-Dame de Lourdes de Saponé….). N’est-ce pas un geste simple et concret du partage fraternel et de l’ouverture à l’autre ? Notre paroisse serait encore plus ouverte, comme c’est bien notre désir, accueillante et missionnaire. « Allez dans les périphéries existentielles » nous dit le Pape François. Avec ça et à cause de ça, notre joie de Pâques nous gagne pleinement.
En paroisse, famille des familles, osons offrir au Christ un cœur renouvelé, rayonnant et disponible à Son action dans notre vie. Le Carême nous offre un temps d’entraînement propice à progresser pour repousser nos limites et accroître notre capacité d’aimer, de nous aimer, non par des discours ou des homélies mais en acte et en vérité. Bonne route vers Pâques,« Les yeux fixés sur Jésus Christ, entrons dans le combat de Dieu ».« Que la Vierge Marie nous aide à suivre Jésus sur le chemin de la foi et de la charité, la voie tracée par notre baptême » (Pape François)

Père Bila Mathias Doamba






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP