Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence
Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence


Mais au fait, connaissez-vous Saint Martin ???
 

Cet immigré, né en Hongrie vers 315, était fils d’un officier supérieur des légions romaines. Mobilisé à 15 ans, il sera un élève officier un peu marginal : il n’a qu’un seul esclave, qu’il invite à sa table, et qu’il prie de lui laisser le soin d’astiquer lui même son équipement.

Né de parents non chrétiens, il n’est pas baptisé, lorsqu’au cour d’une ronde, à Amiens, il rencontre un SDF. son manteau d’officier a été payé à moitié par lui même, moitié par l’État. Il prend son épée et donne au mendiant la moitié qui lui appartient. Selon la tradition, c’est la vision du Christ portant ce demi-manteau qui l’aurait converti et conduit au baptême.

Se rendant en visite chez sa mère restée au pays, il tombe sur des brigands qui veulent le voler. Resté seul avec celui chargé de le tuer, il reste d’un calme... désarmant et engage le dialogue avec lui.

A un festin de l’empereur, il n’a pas peur d’exprimer son désaccord devant la dépravation et la corruption généralisée du système en place.

Après son baptême, à la veille d’une bataille, près de Worms, il se présente au rapport et demande congé : "Je suis soldat du christ et ne peux plus me battre". Furieux, l’empereur le traite de lâche. Il demande à être ligoter et placé en première ligne sans autre arme que sa croix. Le lendemain, l’ennemi demande la paix. Martin quitte l’armée pour devenir moine ; il fondera l’abbaye de Ligugé, puis, évêque de Tours, celle de Marmoutiers (c’est-à-dire " Monastère de Martin") et il évangélisera le reste de la Gaule encore païenne.

"Saint Patron" de notre paroisse, il nous montre le chemin du partage et de la tranquille fierté d’être chrétiens.






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP