Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence
Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence


« Je fais toutes choses nouvelles » (Apocalypse 21,5)

Le mois de septembre commence dans une atmosphère peu réjouissante. La situation économique est difficile pour nombre de nos concitoyens. Des enfants n’ont pas pu jouir de ce que nous appelons ordinairement
des vacances. Des associations comme le Secours Populaire ou le Secours Catholique ont apporté quelques traits de lumière à ces enfants qui ne quittaient pas cet été leur ville ou leur village. Les associations accordant
de l’aide alimentaire sont restées ouvertes tout l’été et ont été fort sollicitées.


 

Situation économique difficile, situation internationale dramatique que ce soit dans l’Europe de l’Est, en Palestine, en différents pays d’Afrique, et, bien sûr, plus encore au Moyen Orient où l’inimaginable se produit. En cette dernière région, une extermination systématique se déroule dont sont victimes des musulmans, des chrétiens et d’autres communautés religieuses. Nous ne restons pas inactifs, nous sommes appelés à être en ces circonstances un rayon de soleil, si faible soit-il. Nous pouvons aider ces personnes chassées de leurs villes, de leurs villages :
- financièrement par l’intermédiaire d’associations comme l’oeuvre d’Orient (20 rue du Regard 75278 Paris Cedex 06) ou le Secours Catholique,
- politiquement en nous intéressant de près aux décisions de nos gouvernants,
- comme chrétiens, si nous accompagnons d’une prière confiante ces gestes nécessaires. « Chaque fois que vous avez servi l’un de ces plus petits, qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait ! » (Mt 25,40).

Face à cette conjoncture sombre deux dangers nous guettent, soit évoquer le « bon vieux temps » qui n’est bon, selon la juste expression de saint Augustin que pour ceux qui ne l’ont pas vécu, soit désespérer ou,
de manière fataliste, penser que nous sommes soumis à un perpétuel recommencement de violence.
En revanche, il nous est possible de vivre aussi dans l’espérance, de croire dans la foi au Christ que l’Esprit est à l’oeuvre en ce monde. Nous cherchons alors à reconnaître des signes qui manifestent la force de l’Esprit au coeur même des drames humains. Nous sommes appelés également à faire surgir des signes d’espérance si humbles soient-ils. Alors notre année sera vraiment nouvelle. Ce qui est proposé à chacun est aussi un appel adressé à toutes nos communautés, chrétiennes ou autres : manifester qu’une vie fraternelle est possible.
Nous en donnerons un signe en nous retrouvant le dimanche 7 septembre à Nazareth pour ouvrir l’année 2014- 2015 et la placer sous le signe de la confiance et du partage.

Père Jean-Pierre Lémonon






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP