Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence
Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence


Installation de l’Eglise protestante unie de France dans la ville de Chabeuil
 

Lors de l’ Installation de l’Eglise protestante unie de France dans la ville de Chabeuil, le père Lémonon a été invité à prendre la parole.

Chers amis, sœurs et frères en Christ,

Je vous suis reconnaissant de me donner l’occasion de prendre la parole à la fin de cette matinée où vous avez célébré l’unité de votre Eglise. Prêtre de l’Eglise catholique romaine, je suis très touché par cette invitation. Elle exprime fort bien ce que nous vivons entre votre paroisse de Chabeuil-Chateaudouble, et la paroisse saint Martin de la Plaine de Valence.
A mon sens, la communion des Eglises est, d’une certaine manière, victime de son succès. Depuis des décennies beaucoup a été réalisé sur la voie de l’unité. En ce qui concerne l’Eglise à laquelle j’appartiens le Concile Vatican II, voici 50 ans, a marqué une étape décisive de non-retour. Depuis, à travers différentes déclarations et documents, nous n’avons cessé de redire l’engagement définitif de l’Eglise catholique sur le chemin de la communion.
Certes, on peut reconnaître parfois des langueurs, des tensions, mais celles-ci sont, au niveau théologique, le signe du sérieux de l’engagement des Eglises sur un chemin qui n’est pas une grande avenue sans aspérité. Pour une nouvelle étape, sous la force de l’Esprit, il faudra, les uns et les autres, savoir renoncer à ce qui n’est pas essentiel dans l’expression de foi ; nous devons aussi apprendre à reconnaître une foi commune sous des expressions légitiment différenciées, comme ce fut pour la déclaration sur la justification engageant l’Eglise catholique et la fédération luthérienne mondiale en 1999.
La communion des Eglises est à la fois une promesse, un don et une obligation. Une promesse préfigurée par le prophète Ezéchiel au ch. 37 dans l’annonce de l’unité à venir entre Juda et Éphraïm. L’unité de l’Eglise, seul le Dieu Trinité peut la réaliser. N’est-il pas lui-même communion ? L’unité nous est d’ailleurs donnée à sa racine dans le mystère pascal. Cette unité est aussi une obligation ; elle est réponse à la prière du Christ pour que le monde croie : « que tous soient un comme toi, Père, tu es en moi et que je suis en toi, qu’ils soient en nous eux aussi, afin que le monde croie que tu m’as envoyé » (Jn 17, 21).
Sur la voie de l’unité de l’Eglise du Christ que nous appelons dans notre supplication, nos paroisses de Chabeuil-Chateaudouble et saint Martin de la Plaine me semblent être particulièrement privilégiées pour répondre à la prière du Seigneur Jésus. En effet, depuis plusieurs années, nous essayons d’être ensemble dans l’écoute de la Parole et le service L’œcuménisme n’est pas d’abord une aventure intra-ecclésiale, mais bien plutôt service et témoignage. Or, sur la voie de l’Unité « Chabeuil, aide, partage » (CAP) fut et reste une intuition remarquable à laquelle nous avons à intéresser les générations plus jeunes. Tout comme nous sommes invités à renforcer et renouveler le groupe de l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture. Ce service quotidien permet aux membres de nos Eglises de mieux se connaître, évitant des caricatures de la foi des uns et des autres.
Nous ne pouvons que rendre grâce à Dieu, notre Père pour cette action commune vécue par nos paroisses. En terminant je vous propose que nous nous joignons à la prière dite chaque matin par la communauté du Chemin neuf, communauté du Renouveau à vocation œcuménique :
« Seigneur Jésus, qui as prié pour que tous soient un, nous te prions pour l’unité des chrétiens, telle que tu la veux, par les moyens que tu veux. Que ton Esprit nous donne d’éprouver la souffrance de la séparation, de voir notre péché, et d’espérer au-delà de toute espérance ».

Père Jean-Pierre Lémonon, curé modérateur de la paroisse saint Martin de la plaine de Valence






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP