Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence
Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence


En avant dans la joie !

Tout au long de l’histoire du Salut, nous percevons comment notre Dieu est un Dieu qui écoute "les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ" (Gaudium et spes 1). "J’ai vu la misère de mon peuple ; j’ai entendu ses cris (...) alors va, je t’envoie !" (Ex 3, 7-10). Combien de fois dans l’évangile, nous voyons Jésus prendre pitié de la foule car il aime chacun.


 

Bien que l’écoute soit le premier de tous les commandements, notre Dieu s’engage aussi dans l’Histoire. Il s’engage entre autre dans la libération du peuple hébreu, esclave en Egypte. Dieu s’engage pour rendre l’homme libre. Notre Dieu, par Amour pour chacun de nous, s’est engagé dans l’histoire des
hommes jusqu’à devenir semblable aux hommes en toute chose, à l’exception du péché. Dans un amour encore plus grand, il s’est engagé dans le combat contre le mal et la mort avec pour seule arme l’amour qui se donne, l’amour qui va jusqu’au bout ! "Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour
ses amis" (Jn 15, 13). Aujourd’hui encore le Christ ne cesse de donner et de se donner à nous. Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus nous le dit dans un de ses poèmes : "Aimer c’est tout donner et se donner soi même".
Après notre rentrée paroissiale du dimanche 15 septembre, nous avons été invités à nous mettre à l’écoute et à répondre à l’appel du Seigneur pour nous engager à sa suite, en prenant notre place dans l’Eglise et au service de nos frères. Plus largement, nous sommes encore dans la joie de la célébration du
cinquantième anniversaire du concile Vatican II. Mais encore, notre Eglise diocésaine entre dans la joie d’un synode, qui signifie "faire route ensemble". Le thème de ce synode : "L’évangélisation aujourd’hui dans la Drôme". A nous de nous y engager pour être à l’écoute, pour nous engager à la suite du Christ et
saisir l’occasion d’être missionnaire dans ces périphéries dont nous parle si souvent le Pape François. Car si l’Eglise est à l’écoute, elle veut entendre aussi la voix de ceux qui sont loin ! Osons nous engager et répondre à l’appel du Christ. Alors notre joie sera grande !
Faisons nôtre cette prière : « Nous voici, Seigneur Saint-Esprit. Nous voici dans notre pauvre condition de pécheurs, mais spécialement rassemblés en ton Nom. Viens à nous et sois avec nous. Daigne pénétrer nos coeurs. Montre-nous notre route. Amen. »

Père Benoît Pouzin






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP