Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence
Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence


Des Rameaux à Pâques

Le dimanche des Rameaux nous acclamons le Seigneur Jésus entrant à Jérusalem à la manière du Messie humble et pauvre. Nous commençons alors cette semaine que la tradition chrétienne appelle « la grande semaine ».


 

Le dimanche des Rameaux nous acclamons le Seigneur Jésus entrant à Jérusalem à la manière du Messie humble et pauvre. Nous commençons alors cette semaine que la tradition chrétienne appelle « la grande semaine ».
En effet, durant cette semaine nous sommes invités à suivre Jésus de Nazareth pas à pas. En ces jours nous vivons comme un résumé de tout ce qui constitua la vie de Jésus : une vie pour les autres, une vie entièrement donnée :
« aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ».
Au cours des derniers jours qu’il passe parmi les hommes, Jésus manifeste son extrême délicatesse. En instituant l’Eucharistie, il laisse à ses amis un signe de sa présence, de son amour. Grâce à l’Eucharistie, chaque dimanche est une fête pascale :
« faites cela en mémoire de moi ».
Pour celui qui regarde les événements de l’extérieur, Jésus passe de la vie à la mort la plus horrible qui soit, celle de l’esclave condamné injustement à la crucifixion. En revanche, le croyant reconnaît dans le parcours que fait Jésus une tout autre réalité. Jésus passe de la vie dont chacun connaît la fragilité à la vie pour toujours dans la communion du Père, le Dieu Un, source de l’unité de l’humanité.
Aux premières lueurs matinales, avec les femmes au tombeau nous recevons le joyeux message de Pâques : « pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est Vivant ? Il n’est pas ici, il est ressuscité ».
Célébrant la Pâque du Christ, nous entendons celui-ci nous dire : « je suis venu pour que vous ayez la vie, et que vous l’ayez en abondance ». Dès maintenant nous vivons de cette vie que le Christ nous communique.
Il peut y avoir des moments où nous nous trouvons dans la situation du Christ le Vendredi Saint :
Apparemment nous ne voyons plus d’avenir ; tout nous semble gris, or Pâques nous dévoile un horizon.
Les ténèbres ne peuvent pas l’emporter sur la lumière, le mal sur le bien. Il ne s’agit pas d’un souhait, mais d’une certitude que le Ressuscité nous donne à travers sa propre histoire :


« Il s’est levé d’entre les morts,
Le Fils de Dieu, notre frère.
Il s’est levé libre et vainqueur ;
Il a saisi notre destin
Au coeur du sien
Pour le remplir de sa lumière ».

(Hymne du temps de Pâques).

Père Jean-Pierre Lémonon






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP