Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence
Paroisse Saint Martin de la plaine de Valence


Assomption, une fête à bien comprendre.

La fête de l’Assomption de Marie que nous célébrons le 15 août est une fête mariale ancienne et fort populaire. Par cette fête, nous célébrons la mort de Marie et son entrée dans la communion de Dieu à la suite de son Fils qui a ouvert un chemin de vie pour toute l’humanité.


 

La fête de l’Assomption de Marie que nous célébrons le 15 août est une fête mariale ancienne et fort populaire. Par cette fête, nous célébrons la mort de Marie et son entrée dans la communion de Dieu à la suite de son Fils qui a ouvert un chemin de vie pour toute l’humanité.
Dès le 6e siècle, de nombreuses communautés chrétiennes célèbrent la fête le 15 août. En Orient, la fête est connue sous le nom de « Dormition de la Vierge Marie ». La fête de l’Assomption prit son essor à la suite du Concile d’Ephèse en 431. Celui-ci proclama Marie, Mère de Dieu. Ce titre, donné à Marie, confesse d’abord l’identité de Jésus de Nazareth. Jésus, le Fils, est vraiment Dieu, puisque
Marie, mère de Jésus, est proclamée Mère de Dieu. Tout en situant Marie dans le dessein de Dieu et dans la mission de l’Eglise, la fête de l’Assomption souligne le rôle particulier que joua cette fille d’Israël.
Elle accepta d’être la mère de Jésus, le Messie. Marie fut ainsi la première croyante, elle dit oui lors de l’Annonciation. Nous retrouvons encore Marie au début de la vie de l’Eglise. Au retour du mont des Oliviers, dans la chambre haute, elle manifeste alors sa foi en la résurrection du Christ ; elle est présente
au milieu des disciples qui attendent le don de l’Esprit.

Le nom de la fête est significatif ; on ne parle pas comme pour Jésus d’Ascension (il monte au ciel) mais d’Assomption (prendre avec). Marie est enlevée, prise avec son Fils. Après sa crucifixion, Jésus ressuscité entre dans la gloire de Dieu, il ouvre pour chacune et chacun d’entre nous une voie nouvelle
vers le Père. Rien de tel pour Marie, évidemment. Marie, une fille de notre terre, prise par son Fils avec lui, est une promesse de vie éternelle pour toute l’humanité. Tous, nous sommes appelés à entrer dans la gloire de Dieu et à y rejoindre Marie. Notre vie n’est pas dépourvue de sens.

L’Assomption de Marie fut solennellement proclamée par l’Eglise catholique en 1950. Cela se fit sans consultation des autres Églises, ce que l’on peut légitimement regretter. Cependant, le choix de la date de la proclamation le 1er novembre, fête de la Toussaint, et non le 15 août est important. Marie est
alors placée dans la communion des saints, certes en tête, mais non point mise à part. Elle devient une icône de ce que nous devons devenir.

Père Jean-Pierre Lémonon






  Mentions légales   Contact   Intranet   Administration        Suivre la vie du site    SPIP